Festival Rio Loco 2008 - Le blog Balkanique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le coin des enfants

Parce que Rio Loco c'est aussi des "pestacles" que pour eux !

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche, juin 22 2008

Cabaret de début de soirée

cabaret_scene1

Muriel Bloche a ouvert la soirée avec un cabaret Balkan autour du conte "Orphée Dilo".

Lire la suite

vendredi, juin 20 2008

Un dragon sur la prairie des filtres !

Teatrul d'Arad-Chat botté

Lire la suite

Sous les peupliers et sous le charme

Enlevés, comme Hélène, par la mélodie douce de la cithare et les ponctuations de la flûte de Pan, nous avons suivi hier le conteur Michel Hindenoch, dans les contrées lointaines des mythes de la Grèce antique. Sa voix, sa présence immense, depuis l'Olympe de la scène Garonne, comme le fil d'Ariane s'est déroulée en douceur. De l'amour au drame, de l'épopée des Dieux jusque dans le coeur des hommes, nous l'avons suivi, résistants à toutes autres sirènes. "Astérios" est la reconstitution de la grande geste de Thésée, par un des conteurs/musiciens les plus renommés en France. "Il m'a fallu en tout à peu près deux ans pour écrire et monter ce conte. Mais je prends mon temps" dit ce poète philosophe, homme mince aux cheveux blancs, tout de noir vêtu. Si simple à la ville et d'un charisme étonnant, seul en scène. "Depuis 30 ans que je fais ce métier, je vois de plus en plus d'adultes. Ainsi, c'est à eux que s'adresse le plus souvent mes récits. Au début, certains sont déroutés, parce qu'ils ne savent plus comment on écoute des histoires quand on est grands..." Ici, tout le monde à trouvé : il suffit de se laisser faire.

Le drôle de blog de Michel Hindenoch

jeudi, juin 19 2008

Patchwork culturel pour petits et grands

Lucie, c'est pas vraiment l'histoire qui l'a captivée. Non, non cette musique, elle ne la connaissait pas. Ses grands yeux bleus, se mettent plutôt à pétiller quand on parle des danses. C'est vrai que pour la compagnie Est en Ouest qui présentait hier "Sur la route des Tziganes", la danse et la musique sont un moyen de véhiculer ce conte, qui parle du grand voyage des Tziganes depuis l'Inde jusqu'au sud de l'Espagne. Alice virevolte sous la neige des peupliers. Moins timide que sa copine, elle dit qu'elle a aimé la danse et les costumes. Pour ça, des couleurs, il y en avait sur scène, un vrai patchwork ! Robe rouge et noire de gitane andalouse, jupon bariolé d'Europe de l'est, foulards et talons qui claquent. Côté musique, idem : contrebasse jazz, guitare manouche, guitare flamenca et le chant envoûtant de Dusan Vranic. Les danses, hybrides, contribuaient à ce voyage qui prenait un malin plaisir à nous perdre dans nos codes un brin rigides. Lucie et Alice, elles, ne se sont pas posées toutes ses questions de vieux !

jeudi, mai 29 2008

Pique et pique et pictogrammes

Il y en avait du beau monde dans les préfabriqués de l'école maternelle Jean-Moulin d'Empalot ce matin : la directrice du festival Christine Tilie, Gisèle Verniol l'adjointe au maire en charge de l'Éducation, Michèle Breille, coordinatrice des CLAE de maternelle, France 3... Et pendant que ces GPI bavardaient sous le préau, les petits artistes travaillaient, pieds nus, pantalon retroussé. Delphine Fabro, graphiste toulousaine a été choisie pour conduire ce projet Rio Loco dans 16 écoles. "Nous avons d'abord évoqué les Balkans, la géographie, la musique..." Puis l'idée était de partir du travail de l'artiste serbe Laura Todoran (cf. l'article de Nicolas Séné) pour imaginer nos propres pictogrammes, inspirés par la musique des Balkans. Ainsi, Noa, qui sait très bien que "les Balkans c'est des pays qui sont tout serrés" a associé un nounours au verbe "jouer", Sarah a dessiné une flûte pour "souffler" et Dahian a fait une main pour "danse". 190 panneaux seront accrochés en présence des enfants le 18 juin, prairie des filtres, et ils ne seront pas peu fiers de nous les montrer !

28-05-2008-clae2

mardi, mai 20 2008

Le mardi c'est Bulgarie

repas bulgare cantine Concombres façon Tarator et ragoût de volaille Kavarma, voilà qui ne sonne pas franchement franchouillard, même si ça sent comme les autres jours à la cantoche. C'est qu'aujourd'hui, l'ensemble des cantines des écoles maternelles et primaires de Toulouse proposent un menu à thème (Bulgarie), tout comme le 19 avril (Turquie) et le 10 juin (Grèce). Dans certaines écoles, cette mise en bouche balkanique est accompagnée d'activités menées par les CLAE, destinées à ouvrir les esprits, à titiller les curiosités, à mieux connaître cette péninsule lointaine. A l'école Molière par exemple, des CE2 (8-9 ans) sont partis de contes et légendes d'Albanie et de Bulgarie pour aboutir à un petit spectacle qui sera joué le 19 juin au foyer des Feuillants. Oui, culture rime aussi avec nourriture, alors pour ceux qui veulent en savoir plus sur le Tchuchki Biurek, le Shkembe Tchorba, la Banitza et la Tufahija...en route vers la cuisine !

Quelques pistes culinaires sur Courrier des Balkans