Festival Rio Loco 2008 - Le blog Balkanique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Planches, toile, arts visuels...

Retrouvez toutes les informations sur les spectacles de théâtre, les lectures, les expositions, les projections

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, juin 21 2008

Fantasia à Bellefontaine

La bonne heure de retard sur l'horaire prévu, n'a semble-t-il troublé personne hier tant l'ambiance était à la décontraction sur le parvis du Centre culturel Alban-Minville, pour la soirée "Dark Swing". La pénombre se faisant, des êtres étranges sont apparus à l'écran. Étranges et familiers à la fois, drôles et touchants, extraordinairement vivants et pourtant fabriqués de bric et de broc. Ainsi est peuplé l'univers fantastique du cinéaste Ladislas Starewitch (1882-1965), précurseur du cinéma d'animation. Sur scène à côté de la toile, les musiciens de Poum Tchack faisaient revivre ce cinéma muet des années 1920-1940. Du ragtime au tango, de la plainte du violon au swing le plus endiablé, la musique composée spécialement collait à des images dont la poésie appelle la musique. "Dark" ? Vous avez dit "dark" ?

vendredi, juin 20 2008

Les Balkans en images

visuel_chaise

Lire la suite

mercredi, juin 18 2008

Visages roumains

Bucaresti2007 Brice Dirlès dresse le portrait d'une Roumanie nouvelle au travers des visages d'hommes et de femmes roumains, au lendemain de l"intégration de leur pays à l'Union Européenne.
Bucuresti 2007 à voir à l'Espace Bonnefoy. Photo Frédéric Maligne


A l'entrée de la Fnac ce sont aussi des visages d'hommes et de femmes roumains, derrière des vitres embuées de bus... Gabriela Lupu voulait montrer les traits de visages roumains en décembre 2006, quelques semaines avant l'intégration de leur pays dans l'Union Européenne. Dommage que la mise en scène soit bâclée... ce reportage qui a reçu le 2e prix du concours photo "Et pourtant elle tourne" (en 2007 organisé par France Inter et Le Monde) méritait mieux ! Bucarest - Figures de style, Fnac Wilson.

vendredi, juin 13 2008

Klavdij Sluban, la photographie comme écriture

Il y a cette femme qui vous regarde de derrière la vitre sale d'un autobus en hiver. Deux yeux perdus dans leur rêverie mais qui vous accrochent. Le résultat d'un hasard de rencontre ? Pas seulement, car il faut un certain état d'esprit de la part du photographe pour atteindre cela. Klavdij Sluban se veut auteur et non photojournaliste* et ses grands formats respirent l'éternité des peintures. Pas de matériel sophistiqué pour lui qui collectionne les récompenses les plus prestigieuses ; le noir et blanc, le noir surtout, et l'attention paisible portée aux hommes et à leur lieux de vie, qu'il semble ne faire que traverser, sans cesse.

W86W80-027675






Espace Saint-Cyprien, jusqu'au 17 juillet
Klavdij Sluban


\* Notons que d'excellents photojournalistes sont aussi des auteurs qui passent plusieurs années sur un sujet : Stanley Greene, Paolo Pelligrin, James Nachtwey, Christopher Morris, Philip Blenkinsop, Marie-Paule Nègre, etc.

mercredi, juin 11 2008

"Je t’aime" sur le bout des lèvres

La jeune artiste serbe Laura Todoran vient d’inaugurer son exposition "L’alphabet des lèvres" dans le flambant neuf centre culturel Alban-Minville. Et, l’amour y est universel.

Quand vous aurez franchi la porte de la salle d’exposition, il vous faudra déambuler en récoltant ces mystérieuses cartes éparpillées au sol. Côté pile, un chiffre ; côté face, une bouche dessinée, plus ou moins ouverte.

Chaque numéro correspond à un son qu’un téléviseur vous présente en boucle. Il vous suffira d’aligner plusieurs chiffres pour avoir une suite de sons. Après, il vous faudra vous reporter au tableau qui donne la signification de cet enchaînement. Et, à chaque suite, un pays. Il ne vous reste plus qu’à articuler les sons que vous venez de découvrir pour susurrer, à la personne voulue, un "je t’aime" universel.

Centre culturel Alban-Minville 67, allée de Bellefontaine

mardi, juin 10 2008

Jean-Jacques Moles ou le partage

Le centre culturel des Mazades a pris un petit air de fête tzigane hier soir, avec le vernissage en musique avec Nomad's Land de l'exposition de Jean-Jacques Moles. Ses beaux portraits de roumains reflètent un pays encore hors du temps, hors du monde qui va trop vite (c'était avant l'intégration à l'UE). "Après-demain, je repars pour mon 14e voyage là-bas" explique le photographe autodidacte. " Pour moi c'est important de maintenir des liens. Et à mon retour, j'aime partager avec d'autres les moments que ces amis m'ont accordés".


Jean-Jacques Moles, portraits de Roumains

Contact : j.j.moles@wanadoo.fr

lundi, juin 9 2008

Des palmes à la pelle

Exposition d'affiches, courts métrages, films d'animation, films primés, la richesse du cinéma des Balkans s'étale sur toute la durée du festival Rio Loco. Serge Regourd, secrétaire général de la Cinémathèque et professeur de droit, à l'origine avec ses élèves de la venue de Miki Manojlovic, a bien voulu me donner son avis de passionné et de chercheur sur la création balkanique.

Lire la suite

Au petit trot avec Kalo

Je peux vous dire qu'hier, à la médiathèque José Cabanis, le public, de 3 à 73 ans, était captivé !

Lire la suite

dimanche, juin 8 2008

Sara Jabbar Allen, une photographe contre les clichés

SaraJabarAllen1Les Balkans chez nous, ce n'est pas juste le temps d'un festival.

Sara Jabbar Allen s'est intéressée à partir de 1998 aux familles roumaines et bosniaques installées sur le terrain-bidonville de Ginestous à Toulouse.


"Leur parcours vers l'intégration, génération après génération, est l'objet de mon travail". Aller contre les clichés sur les voleurs de poules n'est pas facile mais Sara Jabbar Allen s'y emploie à travers les images et les témoignages audio, exposés en ce moment à la bibliothèque Fabre.

Sara Jabar Allen2Pour en savoir plus sur le travail de Sara Jabbar Allen






Photos DR

jeudi, juin 5 2008

Mladen Materic, grand cuisinier des petits riens

Mladen Materic croit d'abord aux actes, aux regards et à ce qu'il y a derrière. Ses mots, il les pèse avant de raconter.

Lire la suite

mardi, juin 3 2008

Miki Manojlovic est en voyage à Toulouse

Vous connaissez cette grande silhouette, ces moustaches postiches, ce regard envoûtant, noir et vif... Miki Manojlovic est venu discuter avec le public, après la projection dimanche du film "Underground" et lundi de "Papa est en voyage d'affaires".

Lire la suite

lundi, juin 2 2008

Re-construction à la Poste

Inauguration scenographie Iosif Kiraly La Poste

La réalisation "Re-construction" de Iosif Kiraly inaugurée à la Poste du Capitole. L'artiste roumain prend en photo un même endroit, à différents moments, et fait un montage qu'il explique ainsi : "j’ai voulu paradoxalement confronter et à la fois intégrer dans un jeu de question réponse l’architecture toulousaine à celle des villes des Balkans et travailler sur les différences d’échelles entre l’image et la réalité"
Photo : DR

Lire la suite