H- 3 heures, Roselyne Robert, la directrice, est un peu fébrile : "L'an dernier, alors que nous participions pour la première fois au Barrio Loco, Sergent Garcia a fait un carton : 5000 personnes venant de partout s'étaient déplacées. Nous avions un peu peur par rapport à la sécurité, mais tout s'est super bien passé ! " Ce soir, Les Yeux Noirs. H- 5 minutes, le batteur du groupe, Aidje Tafial agite ses mains en manière d'échauffement, "ce n'est pas la première fois que nous jouons dans des quartiers périphériques. On espère que les gens d'ici viendront, pas seulement le public qui nous connaît". H + 1h30, essai transformé, après trois rappels de folie. C'est certain, quelque chose de la générosité des Yeux Noirs et de l'équipe de "Rosy" est passé sur la place Abbal.